la France qualifiée directement pour la Coupe du monde 2018

L’équipe de France a battu la Biélorussie au Stade de France (2-1) et officialise donc sa participation à la Coupe du monde 2018. Les Bleus terminent premiers devant la Suède, qui sera barragiste.

Cette fois, pas de mauvaise blague. Tel était le mot d’ordre de l’équipe de France à l’occasion de son dernier match de poule, où une simple victoire suffisait à l’envoyer en Russie pour la Coupe du monde. En face, une formation de Biélorussie qui n’avait plus rien à jouer, mais comme à l’aller, décidait de tenter crânement sa chance. Résultat, le jeu français tardait à se mettre en place, mais l’accélération en valait le coup. Bien servi par Matuidi, Griezmann ouvrait le score d’une frappe à ras de terre (1-0, 27e). Dans la foulée, l’attaquant de l’Atlético servait Giroud après un ballon récupéré haut, et l’avant-centre tricolore concluait de manière heureuse grâce à un contre favorable (2-0, 33e). Le pari offensif de Didier Deschamps avait fonctionné, et la route vers la Russie s’ouvrait en grand, surtout que la Suède coulait aux Pays-Bas (2-0 à la pause). Le but surprise de Saroka avant le repos, d’un tir croisé devant Varane (2-1, 44e), permettait quand même de maintenir tout le monde sous pression.

La seconde période était beaucoup moins enjouée, avec très peu d’occasions nettes à se mettre sous la dent, et une fin de match plutôt tendue avec des visiteurs qui tentaient le tout pour le tout afin d’égaliser. Les Bleus tenaient bon, sans vraiment parvenir à se mettre à l’abri, et validaient ainsi directement leur billet pour la Coupe du monde avec ce succès 2-1. Dans le même temps, la Suède s’inclinait bien à Amsterdam (2-0). Un billet donc directement en poche, c’est ce qu’il faudra retenir de cette fin de campagne assez confuse, même s’il s’agit d’un luxe appréciable quand on sait que les Bleus sont souvent passés par les barrages pour arriver à leurs fins ces dernières années.

C’est la cinquième fois que la France participe à la coupe du monde 2018, Antoine Griezmann, coqueluche des Français, sera en charge d’emmener les Bleus sur le toit du monde. Meilleur buteur et meilleur joueur de l’Euro 2016, l’attaquant tricolore, qui connait une saison en demi-teinte avec l’Atlético de Madrid, devra renouer avec son meilleur niveau pour décrocher cette deuxième étoile. Paul Pogba, souvent décevant en sélection, sera lui aussi très attendu, alors que Kylian Mbappé, impressionnant avec le PSG à tout juste 19 ans, pourrait être la révélation de cette Coupe du monde.

Les joueurs de l’équipe de France sont surnommés les Bleus en raison de la couleur de leur maillot, mais aussi les Tricolores en référence au drapeau français.

Vice-championne d’Europe, la France, qui a pour objectif d’atteindre au moins le dernier carré, fait partie des sérieux outsiders de cette Coupe du monde au regard de son potentiel, notamment sur le plan offensif. Les Bleus devront s’extirper d’un groupe à leur portée avant de connaître un parcours plus relevé avec, potentiellement, sur son chemin des nations comme l’Argentine, le Portugal ou encore le Brésil. La deuxième étoile est à ce prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *